Comment prendre une bonne décision dans un cockpit supersonique ? Sous l’angle de l’explication des facteurs humains concernés appuyée par des exemples concrets issus de missions d’aviation de chasse. Le sujet est très simple, résumé en une question : « comment prendre une bonne décision ? » Sa réponse l’est également, quoique surprenante : « une bonne décision n’est pas forcément la meilleure… »

Et la mise en pratique est toujours très difficile : les erreurs indissociables de la condition humaine, le stress lié aux enjeux et les difficultés de communications inhérentes à la situation nous empêchent de prendre une décision sereinement. Parlons de sérénité justement, cet état mental que nous souhaiterions vivre en permanence et qui paraît incompatible avec le contexte professionnel : elle fait partie du processus de décision, elle en est même un facteur clé. Issue de sa maîtrise des FH combinée à son expérience, les interventions qu’il propose sont pragmatiques et distrayantes, et présentent des outils faciles d’accès pour gérer les situations difficiles aux enjeux importants.

Conscient des impératifs de rentabilité du monde de l’entreprise et des réalités qui peuvent freiner certaines actions associant les FH, il déclare : « toutes ces méthodes n’ont pas été développées par philanthropie, mais uniquement parce qu’un accident coûte cher en matériel, coûte plus cher encore s’il y a des pertes humaines, et reste catastrophique en terme d’image, interne comme publique. Maitriser les FH demande peu d’efforts et permet de gagner en performance et en sécurité, donc en rentabilité : c’est autant vrai dans l’aviation de combat que dans tout milieu dont la mise de départ est élevée et dont les résultats sont ambitieux…»

Anglais maîtrisé

Ses thèmes préférés